Ahmadou Kourouma : romancier de la politique africaine de la France

Jean-Fernand Bédia, Ahmadou Kourouma : romancier de la politique africaine de la FranceUn écrivain et critique engagé en situation postcoloniale

HC_PF_BEDIA_DOS15,5_AHMADOU_KOUROUMA_ROMANCIER_BAT2 (2)

Paris : L’Harmattan, 2014

EAN 9782343026022
Prix 21 EUR.

Présentation de l’éditeur :

Fort de la conviction selon laquelle l’œuvre romanesque d’Ahmadou Kourouma, présentée de façon récurrente sous la problématique linguistique et celle des dictatures nationales africaines, échappe difficilement au diktat de la pensée unique ambiante, cet ouvrage a voulu donner un autre son de cloche de cette écriture en « situation postcoloniale ». Non pas que ce prisme de lecture autre soit inédit ; mais parce qu’il invite à ne pas perdre de vue la raison première de l’entrée en littérature de cet ancien assureur. Aussi s’inscrit-il dans le prolongement de la nécessité de réflexion qui a confirmé le sentiment partagé du « retour du colonial » en Côte d’Ivoire et en Afrique. C’est principalement dans le cadre de ce débat engagé sur le « retour du colonial », pour ne pas dire la persistance du colonial, qu’il faut donc comprendre l’opportunité de cet essai ; un ouvrage qui rend par la même occasion hommage à Ahmadou Kourouma, dont la communauté scientifique et littéraire a célébré en 2013 le dixième anniversaire de sa mort.

Jean-Fernand BÉDIA est enseignant de Littérature comparée à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké (Côte d’Ivoire), et chercheur associé au CLARE (EA 4593), à l’université Michel de Montaigne de Bordeaux 3 (France). Il est intervenant à la Chaire Unesco pour la Culture de la paix, à l’université Félix Houphouet Boigny de Cocody (Côte d’Ivoire). Titulaire également d’un doctorat en science de l’information et de la communication, il a déjà publié Les écritures africaines face à la logique actuelle du comparatisme paru chez L’Harmattan (2012). Il est auteur de plusieurs articles parus dans les revues Ethiopiques, Francofonia, Eidôlon, Présence francophone, Lettres d’Ivoire, etc.


Jean-Francis Ekoungoun

Jean-Francis Ekoungoun est titulaire d’un Doctorat de littérature et civilisation françaises de l’Université Paris III - Sorbonne Nouvelle. Il enseigne la littérature comparée et la critique génétique à l’université de Bouaké en Côte d’Ivoire. Chercheur à l’Institut des textes et manuscrits modernes (Item/Cnrs), il a participé à la fondation du pôle de recherches « Sauvegarde et valorisation du Manuscrit francophone » et du collectif « Littératures Sud » réuni par l’Agence Universitaire de la francophonie (Auf). Son domaine de recherche est l’étude des manuscrits des écrivains africains, la relation critique entre genèse et histoire, ainsi que la question de l’altérité culturelle et des migrations.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search