Sénac hic et nunc, Centre culturel algérien de Paris, 25 avril 2019

18h30 – 20h

“Citoyen de beauté” d’une improbable patrie, Jean Sénac (1926-1973) – par ses écrits, par son action – a constamment dénoncé les guerres coloniales, le racisme, le clanisme et toutes les “hypocrisies du temps”. Prisonnière d’une histoire continuellement blessante, d’une biographie marquée au sang et au drame, la critique le concernant s’est ainsi longtemps arrêtée sur ses engagements courageux, sur ses rêves et leurs apories, ses désenchantements et son assassinat…

Profitant des rééditions et de la publications d’inédits, il est temps aujourd’hui de considérer cette oeuvre à l’aune de la poésie contemporaine, de marquer la place de l’écrivain au sein de la littérature universelle, de montrer en quoi la poésie novatrice de Jean Sénac nous parle et parle au monde d’aujourd’hui, de mesurer son impact ici et maintenant.

C’est donc ce Jean Sénac citoyen du monde et prophète d’une ère nouvelle, l’étonnante modernité de son oeuvre et l’influence qu’elle exerce ici ou là près de 50 ans après sa mort qu’évoqueront les différentes personnalités réunies autour de l’acteur algérien Sid Ahmed Agoumi, ancien collaborateur de Sénac à la radio, qui lira un choix de poèmes.

Avec :

– Guy Dugas, professeur des universités : Sénac hic et nunc

– René de Ceccatty, écrivain et éditeur : La place de Jean Sénac au sein de la poésie francophone

– Hamid Tibouchi, poète et artiste plasticien : Sénac en Algérie, aujourd’hui

– Kaï Krienke, prof. Université de New York, traducteur de Camus – Sénac, le fils rebelle : Sénac outre-Atlantique. (sous réserve)

… et la participation exceptionnelle de Sid Ahmed Agoumi qui dira des poèmes de Sénac.


Vous aimerez aussi...