Sony Labou Tansi “têtument poète”, 12 octobre, Maison de la poésie, Paris

Animée par Claude Mouchard, la rencontre Po&sie du samedi 12 octobre 2019 (Maison de la Poésie ; 16h-18h) sera consacrée à la création poétique de Sony Labou Tansi. 
 
Maison de la Poésie
157, rue Saint-Martin – 75003 Paris

« Têtument » poète : Sony Labou Tansi

Au tournant des années soixante, dans un Congo en proie aux fièvres révolutionnaires, un jeune inconnu s’invente écrivain : Sony Labou Tansi.

Si son ambition totalisante le pousse à cultiver tous les genres et tous les langages, c’est bien l’émerveillement de l’expérience poétique qui est d’emblée au cœur de sa création et le demeurera. La poésie est par lui investie d’immenses pouvoirs : donner sens et portée aux troubles intérieurs – poussées vitales, accablements nauséeux, révoltes – pour recréer d’autant plus âprement ce monde qu’elle happe dans l’espace magique du verbe.

Romancier et dramaturge reconnu, poète malheureux – maudit ? – dont les recueils sont longtemps demeurés inédits, Sony Labou Tansi n’a pourtant jamais renoncé à la création poétique. Malgré revers et déceptions, l’entêtement, cette énergie infatigable à se vouloir poète, est l’une des caractéristiques majeures de sa trajectoire.

C’est cette trajectoire poétique, inscrite dans le contexte plus large de la phratrie congolaise et d’un paysage littéraire francophone en mutation, qu’évoqueront, dans une rencontre animée par Claude Mouchard, Céline Gahungu, Nicolas Martin-Granel et Patrice Yengo. 

Lecteurs : Pascal Martin-Granel, Vhan Olsen Dombo et Jean-Paul Delore (sous réserve)

 


Vous aimerez aussi...